in ,

Femme frigide : mythe social ou douloureuse réalité ?

Capture YouTube : "Sexualité : comment retrouver le désir ?", Je t'aime etc
Femme frigide : mythe social ou douloureuse réalité ?
noté 5 - 3 votes

Tout le monde a ses problèmes sexuels. Il est un peu facile d’englober ceux des femmes dans le terme péjoratif, voire limite insultant de “frigidité”. Car qu’est-ce qu’une femme frigide après tout ?

Il suffit qu’une femme n’ait pas de désir ou qu’elle ne parvienne pas à jouir pour qu’elle soit qualifiée de femme frigide. Un peu facile tout ça, car finalement, ce terme insultant sort principalement de la bouche des hommes, qui ont peut-être aussi leurs torts là-dedans…

Un mythe sexiste

Voilà un comportement peu élégant que de qualifier une femme de frigide… Surtout quand on sait que le désir sexuel n’est pas figé dans le temps, et varie en fonction de nombreux facteurs. Selon la sexologue Anne-Marie Lazartigues, la femme frigide est un mythe sexiste qui renvoie l’homme à ses propres limites sexuelles. Bien souvent, ce qualificatif sort de la bouche des hommes qui n’osent pas se remettre en question…

Quand un homme dit à une femme qu’elle est frigide, c’est qu’elle le renvoie à une limite de sa capacité virile.

Il faut dire que pour un homme, avoir des relations sexuelles avec une femme qui ne semble pas prendre de plaisir ou qui ne parvient pas à l’orgasme peut blesser son ego de mâle viril !

La femme frigide n’existe pas

Dans la médecine, on ne parle pas de femme frigide, mais parfois de vaginisme, cette pathologie qui consiste à contracter inconsciemment les muscles du périnée pour empêcher toute pénétration. Que ce soit avec un pénis, mais aussi un doigt ou même un tampon. Pourtant, rien de comparable à la frigidité sachant que le désir sexuel est bien là. On pourrait encore parler de troubles de la libido, de troubles orgasmiques ou encore de douleurs génito-pelviennes. Et si finalement, on s’était créé un problème qui n’en est pas un ? Nous sommes toutes à même d’éprouver une baisse de libido, de ressentir des difficultés à atteindre l’orgasme ou de ne pas avoir envie, tout simplement. Sommes-nous des femmes frigides pour autant ? Rien n’est moins sûr.

femme frigide
Crédits : iStock

Un désir sexuel qui fluctue

L’absence de désir ou de plaisir nous a toutes déjà frappé au moins une fois dans notre vie sexuelle. Il suffit que notre partenaire ne sache pas s’y prendre, que l’on soit dans un état de stress latent ou qu’on n’ait pas envie sur le moment. Bien souvent, comme c’est le cas pour beaucoup d’affections, ce désir est lié au psychologique. Car une femme dite frigide pourra très bien atteindre le septième ciel avec un autre partenaire. Enfin, un manque de désir qui s’apparente, pour un homme (frustré) à de la frigidité, peut aussi marquer une baisse d’attirance pour l’être aimé qui ne l’est plus ou ne l’a jamais été…

femme frigide
Capture YouTube : “Sexualité : comment retrouver le désir ?”, Je t’aime etc

Quelles solutions quand on a perdu son désir ?

Pour retrouver son désir sexuel, il faut avant tout être bien dans sa tête et dans son corps, et avoir une confiance sans bornes en son partenaire. Mais le plus important est encore de connaître son corps sur le bout des doigts, et c’est le cas de le dire ! Les psychologues et sexologues encouragent d’ailleurs les femmes à la libido en berne à se caresser et se masturber. Enfin, la clé est de se lâcher, se désinhiber en mettant un grand coup de pied à toutes les idées qu’on a pu glaner au cours de sa vie sur la sexualité… Reprenez votre libido en mains !

femme frigide
Capture YouTube : “Sexualité : comment retrouver le désir ?”, Je t’aime etc

La femme frigide n’existe pas !

Articles liés :

Syndrome génital permanent : être excitée sexuellement à longueur de journée, un calvaire

Vivre sans faire l’amour, c’est possible ? Peut-on aimer son partenaire sans éprouver de désir sexuel ?

7 causes psychologiques et physiques qui peuvent expliquer une baisse du désir sexuel