in

Femmes au pouvoir : 5 avantages d’avoir une femme Présidente de la République

Kersti Kaljulaid, présidente de l'Estonie/Crédits : Wikipédia

Les femmes au pouvoir ne sont pas si nombreuses qu’on nous le fait croire. La parité, c’est bien, mais si les salaires ne changent pas, on ne va pas très loin…

Si des pays comme la Croatie, le Népal ou le Chili ont déjà élu une femme comme Présidente de la République, en France ou aux États-Unis par exemple, c’est une autre paire de manches. Cela dit, ce n’est pas parce que c’est une femme que son programme sera meilleur que celui d’un homme. Selon une étude récente, rien que le fait que le président s’avère UNE présidente, ça peut suffire à faire changer les mentalités.

Le manque de femmes au pouvoir crée un cercle vicieux. Si les femmes n’accèdent pas à des postes de pouvoir, elles ne peuvent devenir des modèles pour les plus jeunes. En prenant pour modèles des politiciennes qui ont réussi, les femmes peuvent surmonter l’effet des stéréotypes négatifs.

1/ Elle changerait notre façon de faire face au stress

Une enquête menée par la psychologue Ioana Latu conclurait qu’avoir une femme comme présidente de la République pourrait entraîner ses concitoyennes à se comporter comme des leaders et mieux gérer les situations de stress.

Se trouver en présence d’un modèle de femme de pouvoir peut amener les femmes à se comporter elles-mêmes comme des leaders en situation de stress. Pas besoin de la voir en chair et en os pour que la magie opère ; une simple photo accrochée au fond d’une pièce suffit.

2/ Elle nous ferait oser

Toujours selon l’enquête, en présence d’un modèle féminin comme présidente, les femmes oseraient prendre plus de place lorsqu’elles sont amenées à prendre la parole. Cela se ressentirait dans leurs discours, qui se seraient allongés de 24 %. Avec satisfaction, qui plus est.

femmes au pouvoir
Kersti Kaljulaid (à gauche), présidente de l’Estonie/Crédits : Wikipédia

3/ Elle nous permettrait de mieux nous identifier

Un homme qui parle d’avortement n’est pas des plus crédibles… Certes toutes les femmes ne pensent pas de la même manière, mais ont au moins l’avantage d’en connaître un rayon sur ces petits et grands dilemmes féminins…

Özlem Özen, femme politique belge/Crédits : Wikipédia

4/ Nos filles obtiendraient de meilleures notes

Un modèle féminin comme chef d’État pousserait les plus jeunes à vouloir elles aussi se lancer dans la politique. Tout n’est qu’une question d’image finalement. À force de ne jamais voir de femmes diriger un empire, les petites filles n’y associeraient aucun intérêt. En revanche, si le modèle est une femme, l’intérêt reviendrait ! Il est facile de le constater dès l’enfance : les filles obtiendraient de meilleurs résultats dans les matières traditionnellement associées aux garçons si le professeur est une femme.

Imaginons un monde où les femmes ne sont plus une minorité parmi les chefs de file qu’on célèbre, les experts qu’on interviewe, les artistes qu’on honore. Ces formes de reconnaissance ne sont pas que des reflets de la réalité ; elles façonnent les leaders de demain.

5/ Elle serait plus efficace

Il n’y a qu’à observer les performances des femmes à la tête d’une entreprise pour oser espérer que l’histoire se reproduise à l’Élysée. Une femme au pouvoir : du pain bénit pour l’économie de notre pays ! Car nombreuses sont les qualités d’une businesswoman. Écoute, sagesse, organisation, rigueur, patience, les chiffres non plus ne mentent pas.

Plusieurs constats (…) tendent à prouver que la présence des femmes, notamment aux postes de direction, rime souvent avec une meilleure santé économique.

femmes au pouvoir
Kolinda Grabar-Kitarović, présidente de la Croatie/Crédits : Wikimedia Commons
Source

Articles liés :

11 métiers où les femmes gagnent plus d’argent que les hommes

10 pays où une femme est actuellement présidente de la République

Parité à l’Assemblée nationale et au gouvernement : promesses tenues ?