in

Saignements hors règles : est-il normal de saigner sous pilule ?

Crédits photos : Champja/iStock

Ne vous faites pas un sang d’encre, saigner sous pilule peut être chose commune. Faites le point sur vos saignements.

Si les saignements ne sont généralement pas courants sous pilule, ils peuvent néanmoins être l’un des effets secondaires non gênants chez certaines filles. Si ces flux ne sont pas abondants, ces pertes occasionnelles ne relèvent pas du danger. Nous vous expliquons pourquoi.

Saigner sous pilule, ça arrive

Ne vous faites pas un sang d’encre (sans mauvais jeu de mots) si vous constatez des pertes de sang légères et occasionnelles alors que vous prenez la pilule. Celles-ci sont tout à fait bénignes et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il est même parfois très fréquent chez certaines filles prenant certaines pilules d’observer de petits saignements.

Pourquoi on saigne sous pilule sans avoir ses règles ?

Vous vous demandez certainement pourquoi, à mille lieues de vos règles, vous pouvez bien commencer à saigner ? Ces pertes, couramment appelées “spottings” sont le résultat de plusieurs facteurs. Les voici listés ci-dessous.

pilule contraceptive saigner sous pilule
Crédits : GabiSanda/Pixabay

1/ Un mauvais dosage de sa pilule, entraînant un dérèglement hormonal

Votre cycle est bouleversé par une pilule mal dosée. Changez-en (mais attention, finissez avant correctement votre plaquette entamée).

2/ Un enchaînement de deux plaquettes de pilule ou changement

Lorsqu’on enchaîne deux, voire trois plaquettes, il est très fréquent d’observer des saignements. En changer peut aussi conduire au même résultat. Le tout est de trouver la pilule qui vous convient.

3/ Du stress ou de la contrariété

Eh oui, le stress est souvent le grand méchant responsable de bien des maux ! Il peut soit prolonger, soit retarder vos règles. Ne vous laissez pas perturber et gardez vos habitudes.

stress anxiété
Crédits : Pexels

4/ Des décalages horaires et pertes de repères

Vous avez fait un long voyage à travers le globe et n’arrivez pas à vous remettre du jet-lag ? Votre ovulation non plus ! Laissez-lui le temps de se réadapter à vos horaires habituels.

5/ Saigner sous pilule peut être le signe d’une grossesse

Avant la grossesse, il se peut que des chamboulements investissent votre corps. Parfois, des pertes légères se manifestent au bout de deux ou trois mois de grossesse, sans que cela soit dangereux pour l’embryon. Ces chamboulements sont également courants après la grossesse : certaines femmes qui ont beaucoup allaité attendent relativement longtemps leurs règles, par exemple.

Et si l’on saigne beaucoup ?

Si les légers saignements sont courants en dehors de vos règles, en revanche, des pertes trop abondantes sont anormales sous pilule. Pour remédier à ça, prenez rendez-vous avec votre gynécologue qui saura vous orienter vers une pilule plus adaptée ou un autre moyen de contraception.

pilule contraceptive saigner sous pilule
Crédits : iStock

Vous aimerez aussi :

Pilule contraceptive : ses effets sur la santé et l’environnement sont alarmants ! Pourtant, on continue…

Oubli de pilule : que dois-je faire dans ce cas pour éviter le pire ?

Prendre la pilule en continu : quels risques pour sa santé ?