10 questions à vous poser avant de vous marier

Crédits : Pexels
10 questions à vous poser avant de vous marier
noté 5 - 4 votes

Le mariage est un grand pas en avant dans toute relation de couple. La plus belle preuve d’amour pour certains. Il est vrai que se dire oui pour la vie et s’engager à s’aimer et à se chérir jusqu’à ce que la mort nous sépare, ça en jette sur le papier ! Mais parfois, la réalité est toute autre. Voici pourquoi certaines réflexions demeurent indispensables avant de franchir le pas de la mairie.

Le mariage vous fait peur ? Vous n’attendez au contraire que lui ? Vous n’avez pas pu refuser une demande et vous voilà coincée entre deux murs ? Quelle que soit votre situation, l’important est de rester fidèle à vous même. Car se dire oui pour la vie, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Voici 10 questions indispensables qui méritent réflexion. Ne vous jetez pas tout de suite dans un ménage au long cours si vous n’êtes pas sûre de vous…

1/ Pouvez-vous être honnête avec lui ?

Si vous avez du mal à avouer certaines de vos peurs, faiblesses ou fantasmes, il va être difficile de communiquer toute une vie durant. Crevez l’abcès. Se dire oui pour la vie, on approuve, si l’honnêteté y est.

2/ Vous entendez-vous bien sexuellement parlant ?

Le sexe ne fait pas le bonheur conjugal mais il y contribue. Une étude aurait révélé que plus les partenaires d’une relation de couple font l’amour, plus ils sont amoureux. Si vous avez déjà des problèmes d’ordre sexuel avant de vous marier, posez-vous des questions, ou réglez-les vite ! Vous ne voudriez pas vivre en éternelle frustrée toute votre vie ?

3/ Avez-vous une vision claire de sa situation financière ?

Loin de nous l’idée de vouloir vous faire quitter un homme modeste (dans tous les sens du terme !). L’argent n’est pas le problème, tant que vous savez à quoi vous attendre. Certains maris ou femmes endettés ont peur de l’avouer (enfant à charge issu d’une autre union à qui il/elle doit reverser des allocations, dettes…). Se dire oui, c’est aussi tout savoir de l’autre avant de s’engager.

4/ Connaissez-vous ses passions et envies ?

Sa passion secrète, le boulot de ses rêves, toutes ses aspirations ne doivent pas vous être inconnues. Auquel cas, nous serions au regret de vous annoncer que vous ne connaissez pas encore l’homme que vous allez épouser. Après tout, ça se faisait bien comme ça, dans le temps…

5/ Savez-vous être autonomes ?

L’indépendance est la clé d’un mariage heureux. Être tout le temps fourré ensemble comme deux adolescents, c’est bien, mais souffler un peu chacun de son côté, c’est mieux. Sans vous éloigner, ni vous envoler seule aux Seychelles trois fois dans le mois…

se dire oui
Crédits : Pexels

6/ Avez-vous déjà évoqué le sujet des enfants ensemble ?

De nombreux psychologues s’accordent à dire que les couples qui ne parlent pas de leurs aspirations en termes de maternité/paternité s’exposent à de gros problèmes quand il faut crever l’abcès par la suite. Surtout si les partenaires ne sont pas d’accord sur le sujet. Pour le bien de votre relation maritale, parlez en avant !

7/ Etes-vous capable de discuter calmement de vos problèmes sexuels ou de caractère ?

La communication, on ne le répétera jamais assez, est la clé d’un couple sain de corps et d’esprit. À condition qu’elle soit calme, posée et constructrice. Si vous êtes capable d’aborder vos problèmes sexuels ou votre comportement en situation de dispute et de les analyser posément, c’est tout gagné, vous pouvez foncer !

8/ L’aimez-vous tel qu’il est ou essayerez-vous de le changer ?

Soyez honnête avec vous même, vous pouvez y aller, nous ne sommes pas là pour vous juger. De toute façon, nous ne connaîtrons jamais votre réponse… Si vous avez déjà prévu de changer certains points de sa personnalité, posez-vous les bonnes questions : l’aimez-vous vraiment comme il est ?

9/ Hésitez-vous sur certains points ?

Vous allez passer le restant de vos jours avec lui. Cette affirmation soulève-t-elle quelques angoisses ? Ou êtes-vous impatiente d’en arriver là ? S’il subsiste la moindre petite hésitation, freinez vos ardeurs et parlez-en avec lui. Un mariage se réfléchit.

10/ Vous mariez-vous parce que vous n’avez pas osé refuser sa demande ?

Se marier n’est pas un acte à prendre à la légère, pour le bien de tous. Mais surtout, le vôtre ! Si votre homme vous a fait sa demande après 8 ans de concubinage, vous êtes en droit de refuser, sans pour autant vous séparer. Se dire oui pour la vie est un acte très personnel qui ne remet pas en cause l’amour que vous vous portez en cas de refus. Et surtout, ne pensez pas aux autres : peut-être que vos parents seraient ravis d’une réponse favorable, eux qui désespèrent de marier leurs aînées, mais qu’importe ! Ce ne sont pas eux qui vont vivre aux côtés de votre amant toute leur vie…

se dire oui
Crédits : Pexels

Articles liés :

10 idées originales pour que vos invités ne s’ennuient pas à votre mariage

Les 13 photos de mariage les plus drôles de l’année

10 tutos faciles de coiffures de mariage à tomber