in

Le Slow Sex : la nouvelle façon de se faire plaisir en couple

slow sex
Capture vidéo : Stanley Kubrick/Eyes wild shut/Youtube
Le Slow Sex : la nouvelle façon de se faire plaisir en couple
noté 4.3 - 9 votes

Dans les années 80, le concept de “Slow Life” a vu le jour et, sans nous en rendre compte, il a envahi nos vies. Prendre le temps de voyager, passer plus de moments avec sa famille, apprendre à mieux manger sont quelques concepts de la “Slow Life”. Appliqué à la relation de couple, cela donne le “Slow Sex”. Voici 5 conseils pour s’essayer avec son partenaire à ce nouveau concept.

1/ Prendre le temps de se couper du monde

A l’heure actuelle, le temps semblerait être à l’argent, qui augmente les plaisirs de la vie. Oubliez tout ça un instant et à focalisez-vous sur votre partenaire : la base du Slow Sex. Après avoir prévu votre coup, déposé les enfants chez les grands-parents, ou libéré votre agenda de tous rendez-vous de fin de journée, votre objectif sera de vous concentrer sur l’autre. D’après la sexothérapeute américaine Diana Richarson (Le Slow sexe : faire l’amour en pleine conscience), il ne faut surtout pas se challenger vers la performance ou essayer d’atteindre l’orgasme au plus vite. Au contraire, laissez-vous aller et concentrez-vous sur l’autre et les émotions que vous lui procurez.

slow sex
Crédits : Pixnio

2/ Théâtraliser ces doux moments de Slow Sex

Pour atteindre ces moments de plénitude avec l’être aimé dans le slow sex, le contexte est primordial. En effet, pour favoriser vos chances de connexion, rien de tel qu’un contexte romantique et chaleureux. Lumière tamisée, bougies odorantes, encens, tout ce qui aide à enclencher un climat de douceur est bon. Si votre partenaire n’aime pas les odeurs trop fortes, on vous déconseille vivement d’asperger la pièce de parfum d’intérieur ! Le but est que tous les deux vous sentiez à l’aise pour partager cette expérience.

slow sex
Crédits : Pixabay

3/ Se désinhiber avant de se déshabiller

Nous pouvons être depuis des années en couple, les complexes de chacun peuvent être des barrières à surmonter pour vivre l’instant. Un bain de sels marins ou un  massage avec une huile sont de bonnes méthodes pour se décomplexer et aborder le Slow Sex sereinement. Proposez-lui un jeu inventé par la sophrologue Pilar Lopez, qui consiste à supprimer ses complexes au fur et à mesure que l’on se déshabille. Pas si simple à mettre en place au départ, mais avec un peu de volonté, tout est réalisable !

slow sex
Crédits : Pixabay

4/ Faire appel à ses sens : le toucher et la vue

Ceux sont les deux sens qui éveilleront votre connexion dans ce concept. Le Slow Sex demande une exécution lente des caresses (évitez les zones érogènes au début). Vous découvrez le corps de votre partenaire sans “aller droit au but”. Le corps ne se résume pas qu’au sexe et autres zones érogènes connues. C’est une carte de l’autre qui a des endroits inexplorés. D’autres parties du corps peuvent être source d’excitation, il faut du temps pour les mettre au grand jour et permettre à votre partenaire d’en prendre conscience doucement. La vue de son partenaire est d’ailleurs très importante. On ressent mieux l’effet produit chez l’être aimé lorsqu’on se noie dans ses yeux et qu’il nous accorde toute son attention.

slow sex
Crédits : AntonioGuillem/iStock

5/ Le sensuel plutôt que le sexuel

Même si dans Slow Sex il y a sexe, l’acte suprême n’est plus une question de temps. Les partenaires qui se prêteront à la découverte de cette pratique comprendront que la pénétration n’est plus une source de stress pour les hommes (qui ont peur de ne pas être à la hauteur) ou pour les femmes. Ensemble, ils se guident doucement vers la jouissance et s’accompagnent vers les chemins du plaisir. Cela ne résume pas la relation sexuelle d’un couple mais permet de découvrir d’autres schémas charnels. Enjoy !

Articles liés :

5 petits gestes à adopter après le sexe, aussi essentiels que l’acte en lui-même

3 façons d’avoir un orgasme sans passer par le sexe