in

Syndrome prémenstruel (SPM) : des douleurs bien avant d’avoir ses règles

Crédits photo : Pixabay/Patricia Moraleda
Syndrome prémenstruel (SPM) : des douleurs bien avant d’avoir ses règles
noté 5 - 3 vote[s]

Dit comme ça, on a l’impression d’être atteinte d’une maladie rare et incurable. Rassurez-vous, le syndrome prémenstruel, ou “SPM”, n’est que l’appellation scientifique de ces symptômes désagréables qui surviennent, chez certaines, juste avant les règles.

Nous ne sommes pas toutes égales face au syndrome prémenstruel ! Si certaines femmes observent de légers changements de comportement à l’approche de leurs règles, d’autres se tordent de douleur comme si elles les avaient déjà depuis quelques jours. Plus ou moins normal quand on sait que nos hormones nous jouent des tours à l’approche du cycle. Alors, atteinte du syndrome prémenstruel ou pas ?

Le syndrome prémenstruel (SPM), c’est quoi ?

On a l’habitude de parler de douleurs de règles et, par extension, pendant les règles. Celles qui nous donnent des crampes d’estomac et mettent certaines d’humeur irritable. En revanche, on ne parle que très peu des douleurs et symptômes plus ou moins désagréables qui débarquent quelques jours, voire des semaines avant. Pourtant, ces changements hormonaux agissent bien avant que le flux de sang se déverse dans notre tanga en dentelle…

Ce que les gynécologues appellent syndrome prémenstruel, ce sont donc ces désagréments gynécologiques qui surviennent quelques jours avant les règles : gonflement de la poitrine, ballonnements, maux de tête, jambes lourdes ou troubles de l’humeur, le syndrome en concerne beaucoup (entre 70 et 90 % des françaises). Sans évoquer les épisodes de fatigue plus ou moins intenses ou l’épiderme qui s’affole (acné, bouffées de chaleur).

maux de ventre désagréments gynécologiques
Crédits photo : iStock

Quelles sont les causes du syndrome prémenstruel ?

Les causes du syndrome prémenstruel sont relativement méconnues des spécialistes. Une chose est sûre, c’est que celles-ci sont liées au cycle menstruel, régulé par les agissements et changements des hormones féminines dans l’organisme. Les symptômes diffèrent d’une femme à une autre, d’un cycle à l’autre, et certaines peuvent ne pas en ressentir du tout les effets.

Existe-t-il des remèdes pour soulager les symptômes ?

On doit déjà composer avec nos douleurs de règles pour ne pas en rajouter ! Pour enrayer ce phénomène naturel et limiter les symptômes, vous pouvez faire appel aux remèdes naturels comme les plantes. Le gattilier, par exemple, a pour réputation de gérer les variations hormonales. Vous en trouverez sous forme de gélules en pharmacie ou pourrez la consommer en huile essentielle à diluer. Versez 50 gouttes dans un verre d’eau et buvez le mélange deux fois par jour (entre le 8ème et 21ème jour du cycle).

syndrome prémenstruel avant ses règles huile essentielle
Capture YouTube : “HOW I HEALED MY ACNE SCARS NATURALLY!”, holistichabits

Articles liés :

Tableaux “menstruels” : Elle utilise le sang de ses règles pour faire de l’art

Désagréments gynécologiques : ces plantes qui prennent soin de notre flore intime

Spotting : 8 choses à savoir sur ces saignements qui apparaissent en dehors des règles