in ,

Industrie textile : comment la mode nous transforme en éternelles insatisfaites

Crédits : iStock
Industrie textile : comment la mode nous transforme en éternelles insatisfaites
noté 3.7 - 3 votes

L’industrie textile sait jouer avec nos états d’âme. Un jour il faut porter l’imprimé rayé, le lendemain il est has-been, vite remplacé par le motif panthère comme s’il n’avait jamais existé. Comment succombons-nous à ces diktats sans jamais nous rebeller ? La mode, une affaire de liberté.

S’affranchir de la mode n’est pas chose facile. Même si on ne se définit pas comme une fashionista à la pointe de la tendance, on est tout de même soumise au bon vouloir de l’industrie textile, qui nous mène à la baguette sans que l’on s’en rende compte. Et surtout, qui nous transforme en éternelle insatisfaite, toujours à la recherche d’autre chose. Et si on commençait par s’aimer sans vêtements, tout simplement ?

“Je n’ai rien à me mettre”, une phrase qui sort de la bouche des filles aux dressings bien remplis

Vous avez certainement déjà séché devant votre garde-robe pleine à craquer, ne sachant plus quelle tenue adopter ! C’est alors que vous lâchez un “je n’ai (plus) rien à me mettre” alors que votre dressing n’a rien à envier à celui des boutiques de prêt-à-porter. C’est simple, devant tant de choix, vous n’arrivez plus à en faire un. Alors que si vous ne gardiez que certaines pièces (basiques) que vous adorez, votre choix serait vite fait. En plus, vous pouvez les customiser à l’envi. Suffit d’avoir quelques accessoires. Le minimalisme volontaire, la solution à tous vos problèmes.

industrie textile
Crédits : Pexels

La mode nous incite à désirer toujours plus, changer, jeter

La mode nous incite à changer d’humeur comme de chemise (ou plutôt de chemise comme d’humeur) ! Les tendances nous font les yeux doux pour une saison, puis nous font abandonner nos achats celle d’après, sous prétexte que nos pièces ne sont plus dans l’air du temps… Un yoyo sentimental qui peut faire tourner les têtes. Et nous rendre malheureuses sans que l’on sache vraiment pourquoi. Car la mode incite à désirer toujours plus, ne jamais se trouver assez belle, assez bien “fringuée” comme diraient certaines, convoitant toujours une pièce supplémentaire pour la délaisser quelques mois après, insatisfaite qu’on est devenue. À moins d’être une adepte des friperies, où la mode est intemporelle (il faut voir l’engouement du vintage, ce courant qui pourrait nous sauver), les boutiques de prêt-à-porter ne nous apportent rien de (si) bon.

industrie textile
Crédits : Pexels

L’industrie textile, polluante et dissuasive

L’industrie de la mode et du prêt-à-porter n’est pas une bonne élève, en termes écologiques. En plus de nous mener en bateau sentimentalement parlant, elle génère aussi des déchets considérables. Pour produire des vêtements neufs, mais aussi pour les recycler : ce ne serait pas moins de quelques millions de tonnes de vêtements jetés en décharge chaque année… 70% des cours d’eau en Chine (qui produit la majorité des textiles vendus en Europe) seraient pollués à cause des produits utilisés par l’industrie textile (teintures et compagnie). Les substances rejetées lors du processus de fabrication sont bien souvent très toxiques. Rien que les vêtements en polyester par exemple, demandent 70 millions de barils d’essence chaque année. Et niveau pesticides, l’industrie textile n’a rien à envie à l’agro-alimentaire. Mais ça, on ne vous le dit pas. Les champs de coton sont généralement aspergés de pesticides, mettant en danger non seulement les sols, mais aussi la santé des espèces animales et des travailleurs locaux. La solution ? L’occasion.

industrie textile
Crédits : Pexels.com

Aimez-vous sans vêtements ni maquillage, pour commencer

Les femmes ont bon dos : de tout temps, il est de bon ton qu’elles se pouponnent des heures durant, peau, yeux, cils, sourcils ou cheveux, tandis que les hommes, eux, n’ont qu’à s’habiller, et passer un peigne dans leurs cheveux. Pas étonnant qu’on mette plus de temps dans la salle de bain ! Apprenez d’abord à vous aimer dans votre plus simple appareil, au lieu d’être satisfaite une fois votre tenue complète. L’important, c’est ce qu’il y a à l’intérieur, non ?

industrie textile
Crédits : Pexels.com

Les astuces pour ne plus jamais se lasser de ses vêtements

  • Piquer dans la garde-robe de votre chéri, votre soeur, vos copines ou votre maman.
  • Découdre des éléments que vous n’aimez pas, ou en recoudre de nouveaux.
  • Faire rétrécir au sèche-linge ses vêtements trop grands.
  • Teindre une pièce pour lui offrir une seconde vie.
  • Faire des ourlets et autres ajustements.
  • Détourner l’utilisation d’un vêtement ou accessoire (chemise d’homme en robe, foulard en ceinture, etc.).
  • Superposer ses pièces.
  • Apprendre les bases de la couture.
industrie textile
Crédits : Pixabay

Articles liés :

16 astuces spéciales sous-vêtements que toutes les filles doivent connaître

6 secrets que les vendeuses de magasins de prêt-à-porter ne vous avoueront jamais

11 astuces géniales pour ne plus jamais vous lasser de vos vêtements