in

Pourquoi vous ne devriez pas porter de culotte la nuit

©iStock

Il ne vous viendrait pas à l’idée de dormir en tenue d’Ève toute la nuit ? Pourtant, la santé de votre flore intime en dépendrait… Quels peuvent bien être les risques de porter une culotte la nuit ?

Si vous êtes habituée à dormir à moitié nue (surtout l’été), en revanche, vous auriez du mal à quitter votre culotte en coton pour vous blottir dans les bras de Morphée. Vous pourriez le regretter. Le manque d’aération de vos sous-vêtements est susceptible de perturber votre flore intime. Ne portez plus de culotte la nuit !

Porter une culotte la nuit serait vivement déconseillé par les médecins

La gynécologue Alyssa Dweck fait partie de ces rares spécialistes qui osent aborder le sujet. Celle-ci conseille à ses patientes de ne pas dormir avec une culotte la nuit. Pourquoi vouloir découvrir notre vagin et le laisser à la merci de vos draps en satin ?

Si cette zone est constamment couverte, surtout avec des sous-vêtements non absorbants, l’humidité s’accumule au niveau de votre intimité.

Pour les femmes aux parties intimes les plus délicates, il serait absolument nécessaire de faire respirer son minou au moins deux nuits par semaine. Les conséquences de cet “enfermement” nocturne ne seraient pas à négliger : infections et bactéries à la clé, pour toutes celles qui sont sujettes aux cystites.

Le gynécologue Jean-Marc Bohbot avance même que porter une culotte la nuit peut favoriser la transition des germes qui viennent de l’intestin vers la vulve, exposant votre vagin à un risque plus élevé de contracter une mycose.

femme fontaine culotte la nuit etre aise toute nue
©iStock

Vous n’arrivez pas à vous y faire ? Il existe des solutions !

Vous hésitez à franchir le pas de la nudité totale ? Si vous n’arrivez pas à vous y faire, choisissez au moins des culottes larges en coton doux (bio de préférence). Celles-ci, à choisir une ou deux tailles au-dessus, auront l’avantage de laisser respirer votre vagin. Vous pouvez aussi opter pour les bas de pyjama amples et aérés comme les shortys ultra-légers très échancrés. Oui, vous savez, ces jolis modèles imprimés qui laissent découvrir le début de vos fesses…

La nuit, on ne garde ni son pull, ni ses gants, il n’y a aucune raison de garder sa culotte.

Jean-Marc Bohbot

Dormez à découvert et préservez votre flore intime !

culotte la nuit parties intimes faits anecdotes
©Pexels

Et vous, connaissiez-vous tous les avantages à dormir nue, sans culotte ? Dans quel vêtement préférez-vous aller vous coucher ? Partagez-nous votre avis et votre expérience en commentaire !