in , , ,

No poo, recette et astuces : arrêtez de vous laver les cheveux pour le meilleur !

Crédits : Max Pixels/Montage : 100%Féminin
No poo, recette et astuces : arrêtez de vous laver les cheveux pour le meilleur !
noté 4.5 - 6 votes

Connaissez-vous le “no poo” ? Cette “tendance” débarquée d’Outre-Manche qui consiste à arrêter de se laver les cheveux ? Ou du moins, se les shampouiner avec parcimonie (et seulement deux ingrédients issus des placards de sa cuisine). Le no poo, la solution à tous vos problèmes capillaires.

Le no poo, c’est, en anglais, la contraction branchée entre no et shampoo. Certes on aurait pu l’adopter dans sa version française, mais avouez que “pas de poing” ça laisse à désirer ! Après tout peu importe le titre, pourvu que notre tignasse grasse au volume raplapla se transforme en chevelure douce et brillante. C’est ce que promet le no poo, qui fait de plus en plus d’adeptes (retrouvez le témoignage d’Ophélie, qui ne jure plus que par lui).

Les shampoings du commerce abîment votre fibre, font regraisser vos cheveux plus vite et assèchent vos pointes

Comme la plupart des produits marketing, les flacons de shampoings, de soins ou d’après-shampoings n’ont pas leurs pareils pour inciter à la consommation. Plus on se lave les cheveux, plus ils sont gras et plus il faut les relaver, donc racheter du shampoing… Bingo : la stratégie a payé ! Les produits agressifs contenus dans les shampoings et autres soins capillaires industriels enlèvent le sébum naturel produit par son corps pour protéger ses cheveux. Résultat : votre cuir chevelu va en produire deux fois plus, transformant votre crâne en beignet huileux. Cerise sur le gâteau : les pointes, elles, restent sèches car le sébum n’a pas la possibilité d’être bien réparti.

no poo
Crédits : iStock

Des produits toxiques dans chaque flacon

Vous n’avez pas pu échapper au mouvement engagé par la Slow Cosmétique : les produits capillaires issus du commerce ont un paquet de choses à se reprocher. Il n’y a qu’à retourner la bouteille et scruter les ingrédients utilisés pour s’inquiéter : silicones, alcoolsulfates, parabens… la liste est longue. Le pire, c’est que la plupart de ces composants sont réputés pour être des perturbateurs endocriniens et allergènes notoires. Le no poo devient alors obligatoire !

no poo
Crédits : Pexels/Montage : 100%Féminin

No poo : recette et astuces

Arrêter les shampoings ne se fait pas du jour au lendemain. Vous pouvez déjà commencer par les espacer. Un lavage deux fois par semaine, puis une fois tous les 5 jours par exemple.

1/ Supprimez votre shampoing habituel et n’utilisez plus que 2 ingrédients

Si certaines conseillent un lavage à l’eau claire seulement, d’autres préfèrent utiliser deux produits naturels pour bénéficier de la sensation du lavage. La recette miracle ? La voici !

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude extra-fin.
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme, de cidre ou du jus de citron.
  • quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang (optionnel).

1/ Mélangez le bicarbonate de soude dans une très petite quantité d’eau pour obtenir une pâte.
2/ Appliquez la pâte comme un shampoing classique en massant doucement votre cuir chevelu, tête en bas. Oui, c’est normal si ça ne mousse pas… Évitez les longueurs et les pointes.
3/ Rincez à l’eau claire.
4/ Versez le vinaigre de cidre ou le jus de citron dans un petit récipient et ajoutez de l’eau froide ainsi que l’huile essentielle d’ylang-ylang.
5/ Versez le mélange sur vos cheveux, laissez-le ruisseler sur les longueurs sans les masser. Répartissez bien le mélange.
6/ Rincez. Rassurez-vous, l’odeur de vinaigre va s’estomper !

Si vos pointes restent sèches, vous pouvez appliquer de l’huile de coco avant chaque shampoing. Préférez démêler vos cheveux avant de les mouiller pour ne pas les fragiliser.

no poo
Capture vidéo : TiaMendy CheveuxAfro/YouTube

2/ Brossez vos cheveux chaque jour pour bien répartir le sébum

Chaque matin, dégainez votre brosse en poils de sanglier et brossez vos cheveux deux à trois minutes du crâne aux pointes. Mettez la tête en bas pour plus d’efficacité. L’idée est de répartir le sébum sur les longueurs de votre chevelure. Lavez votre brosse à chaque fois avec du bicarbonate de soude ou du savon. Veillez à bien enlever tous les cheveux (avec un peigne fin).

no poo
Capture vidéo : Holistic Habits/YouTube

3/ L’étape ultime : ne vous lavez plus les cheveux pendant un mois

Facile à dire… Pour vous aider, vous pouvez faire des shampoings secs. Un peu de fécule de maïs ou d’argile verte et l’affaire est dans le sac ! Vous pouvez aussi profiter des vacances ou d’une période en solitaire pour ce faire.

no poo
Capture vidéo : 5-Minute Crafts/YouTube/Montage : 100Feminin.fr

4/ Petite astuce pour les sportives

Si vous faites partie de celles qui font du sport tous les jours, vous serez certainement un peu frileuse au no poo… Pourtant, rien de plus facile pour éliminer la transpiration : séchez vos racines en tapotant délicatement votre cuir chevelu avec serviette fine. Laissez sécher vos cheveux à l’air libre jusqu’à ce qu’ils soient secs. Brossez-les bien pour éliminer le sel produit par la transpiration.

no poo
Crédits : Pexels

Attention : Après la recette du no poo (au point 1), vos cheveux sont lourds et poisseux ? Vous n’avez pas dû le faire correctement. Vérifiez les points suivants :

  • Votre bicarbonate n’est peut-être pas assez fin.
  • Vous n’avez pas bien nettoyé vos cheveux. Massez bien les racines avec la pâte au bicarbonate en insistant sur votre cuir, pas sur vos pointes (elles n’en ont pas besoin). N’oubliez rien.
  • Vous n’avez pas bien rincé vos cheveux.
Une fois toutes ces étapes franchies, vous pouvez vous féliciter ! Continuez à brosser vos cheveux tous les jours, lavez-les avec le mélange bicarbonate/vinaigre une fois toutes les 3 à 4 semaines, puis de moins en moins pour finir à l’eau !

5 avantages à adopter le no poo :

1/ Vous économisez une coquette somme

Entre le shampoing, l’après-shampoing et les soins, vous imaginez les économies réalisées au quotidien. Sans parler de l’électricité utilisée par le sèche-cheveux.

2/ Vous évitez les rhumes corsés

Qui dit arrêter de se laver les cheveux dit aussi cesser de se les mouiller et les garder trempés en attendant qu’ils sèchent. Adieu rhumes carabinés !

3/ Vos cheveux sont plus beaux, vos racines sont moins grasses et vos pointes, moins sèches

Pas de secret : Mère Nature nous a doté d’un corps aux engrenages huilés à la perfection, pourquoi vouloir la contrer ?

4/ Vous réduisez vos chances de contracter un cancer

Mine de rien, toutes ces substances chimiques qu’on nous fait appliquer sur notre chevelure stressée ne sont pas anodins…

5/ Vous faites votre BA environnementale

Qu’on soit sensible à l’écologie ou pas, la Terre, c’est quand même celle sur laquelle vous vivez. Votre maison à une certaine échelle. Vous ne voudriez pas priver vos enfants de leur toit ?

Articles liés :

2 recettes de shampoing sec maison pour brunes et blondes

10 astuces pour des cheveux qui sentent bon tout le temps : adieu odeurs de friture ou de cigarette !

Cheveux blancs : un soin naturel pour les faire disparaître quand on ne les assume pas