in

Spotting : 8 choses à savoir sur ces saignements qui apparaissent en dehors des règles

Montage : 100feminin.fr
Spotting : 8 choses à savoir sur ces saignements qui apparaissent en dehors des règles
noté 4.7 - 6 vote[s]

Avez-vous déjà entendu parler du spotting ? Sous ses traits anglophones, ce phénomène indique les saignements qui apparaissent en dehors de la période de règles. Quelles sont les causes de ces pertes hors sujet ?

Le spotting n’est pas un cas isolé. Il concerne beaucoup d’entre nous, que l’on soit sous contraception orale ou non. De l’anglais spot (une tache), ce phénomène physique indique des petites pertes vaginales survenant en dehors de règles. À quoi sont dues ces saignements et peuvent-ils se corriger ? Voici 8 curiosités à connaître à leur sujet.

Des pertes moins abondantes que les règles mais plus foncées

Moins abondantes que les règles, les pertes que le spotting insinue sont toutefois plus foncées. Ces saignements sont toutefois sans gravité, dans la plupart des cas.

spotting
Montage : 100feminin.fr

Le spotting est causé par un dérèglement hormonal

Observer des pertes de sang en dehors de sa période de règle peut indiquer que votre cycle hormonal est légèrement déréglé. Ne vous alarmez pas pour si peu, il est courant d’observer ce phénomène naturel. Voici 8 raisons qui peuvent expliquer ce petit désagrément :

1/ Prendre la pilule

Les contraceptions à base d’hormones comme la pilule, l’implant ou le stérilet hormonal ne conviennent pas à toutes les filles. Il est possible que le dosage d’œstrogènes ne plaise pas à votre corps qui le traduit comme il peut…

2/ Changer de moyen de contraception

Passer d’un mode de contraception à un autre peut engendrer des pertes vaginales sans gravité, le temps que votre corps se réadapte. Si vous abandonnez votre pilule bourrée d’hormones au profit d’un stérilet en cuivre, le spotting pourrait frapper à votre porte. Pour un temps, du moins.

3/ Prendre la pilule en continu

Vous avez décidé de prendre la pilule sans respecter la période d’arrêt officielle pour ne plus vous embêter avec vos règles ? La solution n’est pas aussi simple que celle-là : vous pourriez “souffrir” de spotting plus facilement.

4/ Le stress

Il n’y a pas que la contraception qui joue en faveur du spotting. Les émotions fortes, le stress et l’anxiété pèsent aussi leur poids dans la balance hormonale.

5/ Le décalage horaire

Les fortes ruptures d’habitudes comme le décalage horaire suite à un long voyage peuvent impacter votre équilibre hormonal.

6/ Une grossesse

Même s’il est plutôt habituel de voir disparaître totalement ses règles lors de sa grossesse, il n’est pas exclu de voir apparaître de légers saignements sans gravité. Ce “spotting de grossesse” ne doit en revanche pas aller au-delà du premier trimestre.

7/ Une maladie gynécologique

Le spotting est un phénomène physiologique bénin. En revanche, s’il se prolonge de manière chronique, il est important de consulter un médecin. Il pourrait indiquer une maladie utérine ou une MST.

8/ La pré-ménopause

La pré-ménopause, cette étape qui intervient avant la ménopause tant redoutée, peut provoquer un spotting en raison de la transition hormonale qui lui est propre. Rassurez-vous, les saignements prennent fin lors de la ménopause, la vraie.

ménopause
Capture vidéo : Healthchanneltv / cherishyourhealthtv/YouTube
Source

Articles liés :

14 astuces spéciales règles auxquelles vous n’aviez sûrement pas pensé

Flux instinctif : des règles sans aucune protection intime, ce serait possible !

11 choses à ne jamais faire pendant ses règles