in

Rituels traditionnels : 10 techniques beauté hallucinantes utilisées dès l’Antiquité

©Chameleonseye/iStock

Toutes les techniques beauté sont dans la nature. Pas besoin de plancher des heures en labo quand on sait que Mère Nature nous apporte tout ce dont nous avons besoin pour briller !

Les techniques beauté varient selon les âges et les populations. Cire d’abeille pour discipliner ses cheveux rebelles, pierre ponce pour se débarrasser des poils incarnés ou bicarbonate de soude comme bain de bouche, comme quoi, nous n’avons rien inventé ! Voici quelques rituels traditionnels qui vont certainement vous étonner.

1/ Du sang de vache et de la graisse de serpent pour masquer ses cheveux blancs

Nos préoccupations ne changent guère au fil du temps. Nous livrons le même combat contre les cheveux blancs depuis mille ans ! Dès l’Antiquité, les femmes recouvraient leurs cheveux blancs sous du sang de vache bouilli mélangé à du henné (un cocktail de plantes moulues) et de la graisse de serpent. On n’ose imaginer l’odeur…

techniques beauté
Capture YouTube : « Les femmes qui ont fait l’Histoire—Cléopâtre », aissam hassan

2/ Des pétales de rose pour défatiguer son regard

L’eau de rose pour les yeux fait partie de ces techniques beauté de tout temps utilisées par les coquettes pour rafraîchir leur regard, mais aussi défatiguer les yeux et atténuer les cernes. La délicieuse mixture (des pétales bouillis dans de l’eau) aurait fait partie du rituel oculaire quotidien de Madame Cléopâtre en personne !

3/ De la cire d’abeille pour dompter ses frisottis

La cire d’abeille a le vent en poupe au sein des cosmétiques maison. Les femmes de l’Antiquité l’utilisaient également pour dompter les frisottis et fixer leurs ondulations. Des techniques beauté naturelles qui valent certainement mieux que certains produits capillaires actuels…

cire abeille lipgloss naturel astuces beauté aliments
©Premyuda Yospim/iStock

4/ Des fers à friser dès l’Antiquité

Le fer à friser ne date pas d’hier. Certes il devait être moins ergonomique et certainement pas électrique, mais les Égyptiennes auraient trouvé la combine pour parer leurs cheveux lisses de belles ondulations. Elles utilisaient un « calamistrum« , un tube cylindrique en métal qu’elles chauffaient dans des cendres.

5/ Une pierre ponce pour s’épiler

On imagine la douleur causée par cette tradition dépilatoire plutôt dure, et c’est le cas de le dire… Les femmes arabes de l’Antiquité auraient ainsi utilisé la pierre ponce pour venir à bout des poils incarnés. Rougeurs assurées !

6/ De l’huile de noix pour des cheveux plus foncés et brillants

Les Égyptiennes savaient y faire en termes de brillance capillaire ! Un peu d’huile de noix sur leurs cheveux pour gainer la fibre, la foncer et la faire briller.

techniques beauté
Capture YouTube : « Prince of Persia: The Sands of Time – Princess Tamina », Disney UK

7/ À la recherche de dents moins blanches

Si aujourd’hui l’émail diamant est un gage de beauté et un signe d’hygiène buccal avéré, il n’en a pas toujours été ainsi. Au Japon vers le 10e siècle, avoir les dents blanches pour les femmes adultes n’était pas aussi recherché qu’aujourd’hui.

Les Nippons les associaient aux petites filles, peu attractives. Du coup, les Japonaises de plus de 15 ans se noircissaient les dents avec du thé, du vinaigre ou du saké…

dents beauté astuce blanches femme Japonaise sourire
©Metamorworks/iStock

8/ Des insectes pour colorer ses lèvres

Cléopâtre aurait fabriqué son rouge à lèvres carmin en broyant des cochenilles mélangées à des œufs de fourmis. Appétissant, n’est-ce pas ? Auparavant, en Mésopotamie, on réalisait le fameux bâtonnet à partir de pierres précieuses broyées et mélangées à de la cire d’abeille.

Les femmes de la Grèce Antique, elles, s’enduisent les lèvres avec des mûres écrasées. Des techniques beauté naturelles pour le moins étonnantes, dont on préfère peut-être la dernière…

lèvres pulpeuses rouges rouge à lèvre gloss bouche maquillage
©sUs_angel/iStock

9/ Des excréments d’oiseaux pour une belle peau

Au Japon dès le 17e siècle, les geishas exfoliaient leur peau de porcelaine avec des excréments d’oiseaux… Chaque technique beauté en son temps !

10/ Le remède contre la mauvaise haleine

En Égypte Ancienne, on ne rigole pas avec l’hygiène buccale. Les Égyptiennes (et les égyptiens) se rinçaient la bouche avec du bicarbonate de soude et, si l’halitose persistait, se fabriquaient des pastilles rafraîchissantes (la pharmacie moderne n’a rien inventé) avec du fenugrec, de l’encens, des raisins, du miel, de la résine et de la myrrhe. Rien que ça.

femme Egypte égyptienne Cléôpatre Orient rituel traditionnel beauté peau visage maquillage
©Ratpack223/iStock

Et vous, connaissez-vous d’autres techniques beauté traditionnelles plus ou moins surprenantes ? Partagez-nous votre avis en commentaire !