in

7 choses amusantes que vous ignorez sur le préservatif

Capture vidéo : 5-Minute Crafts GIRLY/YouTube

Bon pour le vagin, capable de retenir des litres de liquide, ou pas né de la dernière épidémie, connaissiez-vous toutes ces anecdotes sur le préservatif masculin ?

Vous pensez que le préservatif date de quelques années, tout au plus ? Détrompez-vous, celui-ci n’est pas né de la dernière pluie ! D’ailleurs, en parlant de pluie, savez-vous que nos très chères “capotes” peuvent contenir pas moins de deux litres d’eau ? Voilà de quoi rassurer les sceptiques ! Découvrez quelques faits amusants sur le préservatif.

1/ Il est bon pour le vagin

On parie que vous ne connaissiez pas les vertus du préservatif sur le vagin ! Aussi loufoque que cela puisse paraître, celui-ci diffuserait en effet, de bonnes bactéries aux parties intimes féminines, permettant de limiter les infections vaginales.

préservatif anecdotes
Crédits : Pexels

2/ Il existerait depuis 15 000 ans

Des pétroglyphes d’au moins 13 000 ans av. J.C ont été retrouvés dans les grottes des Combarelles, en Dordogne, montrant un homme affublé d’un semblant de préservatif sur son sexe.

3/ Il peut contenir 2 litres de liquide

De quoi tester de belles expériences ! En dehors de la chambre à coucher, peut-être…

4/ Il peut périmer

Eh oui, comme les denrées, les préservatifs ont une date de péremption. On vous recommande donc fortement de ne pas utiliser un modèle datant de plus de 4 ans en raison de sa perte de rigidité et le risque qu’il n’assure plus vos arrières, sans vouloir être vulgaire !

5/ Il était interdit d’en faire la publicité

Jusqu’en 1967, il était interdit de vendre ou de faire de la publicité pour les préservatifs ! Une loi remontant aux années 20 qui imposait aux mineurs de disposer de l’autorisation de leurs parents pour s’en procurer.

6/ Les premiers préservatifs étaient réutilisables

Il fallait tout simplement les laver après utilisation ! Et pourquoi pas remettre ces modèles de préservatifs au goût du jour, on parie qu’ils devraient plaire aux adeptes du mouvement zéro déchet

7/ On l’a utilisé pour protéger le canon des fusils

Pendant la Première Guerre Mondiale, les soldats auraient enfilé des préservatifs au bout de leurs fusils pour les protéger, non des maladies sexuellement transmissibles, mais de l’eau et du sable. Bon, ce n’était pas vraiment celui que l’on connaît aujourd’hui, certes.

sodomie
Crédits : Pixabay

Connaissiez-vous ces anecdotes sur le préservatif ?

Vous avez aimé ces anecdotes sur le préservatif ? Vous aimerez aussi :

Le préservatif féminin, qu’est-ce que c’est, et comment on le met ?

Les 3 meilleurs préservatifs sur le marché

Le préservatif : 5 conseils essentiels pour bien s’en servir