in ,

Comment devenir maquilleuse professionnelle ?

©Kostyazar/iStock

Vous êtes passionnée par le maquillage depuis votre plus jeune âge et souhaitez vous reconvertir dans le milieu de la beauté ? Le CAP esthétique n’est pas un prérequis pour devenir maquilleuse professionnelle ! Découvrez quelques conseils pour faire du maquillage votre nouveau métier.

Comme il n’existe pas en France de diplôme officiel pour devenir maquilleuse professionnelle, il s’avère assez aisé de se reconvertir dans ce milieu. Si vous n’avez pas votre bac ou ne souhaitez pas vous lancer dans une formation scolaire, il est tout à fait possible de suivre une formation de maquillage professionnel. Voici quelques conseils pour vous reconvertir dans ce métier beauté très convoité.

En quoi consiste le métier de maquilleuse ?

En fonction du milieu dans lequel évolue la maquilleuse professionnelle, les tâches sont bien distinctes. Différents types de professions existent :

  • Le maquillage pour les besoins des studios de télévision (rendre la peau du visage plus mate pour éviter le reflet des projecteurs)
  • Le maquillage technique pour le cinéma ou le théâtre (effets spéciaux, maquillage sur le corps et/ou le visage pour coller au personnage ou à la situation)
  • Le maquillage de mariage et autres événements exceptionnels (maquillage des particuliers, généralement en institut de beauté).

Dans les deux premiers cas, la maquilleuse professionnelle a le statut d’intermittent du spectacle. Certaines maquilleuses peuvent aussi décider d’ouvrir leur propre institut ou se faire embaucher dans une parfumerie ou un autre établissement de beauté.

Gardez toutefois à l’esprit que ce métier n’est pas de tout repos : les maquilleuses sont sujettes aux déplacements fréquents et aux horaires décalés.

maquilleuse professionnelle femme métier maquillage
©LightFieldStudios/iStock

Comment devenir maquilleuse professionnelle ?

Plusieurs formations existent pour devenir maquilleuse professionnelle. L’essentiel étant de choisir un cursus adapté à votre budget et à votre personnalité.

Le BTS esthétique & cosmétique

Si vous avez votre baccalauréat, vous pourrez postuler à un BTS esthétique et cosmétique pour prétendre obtenir un diplôme lié aux métiers de la beauté, dont le métier de maquilleur/maquilleuse. Ce cursus nécessite d’avoir un baccalauréat général, un bac professionnel ou encore un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) dans le même domaine.

La formation en ligne

Avec la crise sanitaire frappant de plein fouet les établissements dispensant des formations en présentiel, les formations en ligne ont explosé. Le milieu du maquillage ne déroge pas à la règle.

Les écoles privées

Plusieurs écoles privées dispensent de formations de maquilleuse professionnelle dans le domaine artistique.

Apprendre sur le tas ou en stage

Comme c’est le cas pour d’autres professions artistiques, le maquillage peut s’avérer un don inné, qui s’apprend et se peaufine au fur et à mesure de ses expériences. Si vous ne justifiez d’aucun diplôme ni formation, il faudra user de culot et de bouche-à-oreille pour vous faire connaître.

Dans quel secteur d’activité exercer en tant que maquilleuse professionnelle ?

Nombreux sont les secteurs d’activité qui ont recours à des maquilleuses professionnelles. C’est notamment le cas des :

  • parfumeries et instituts de beauté
  • marques de maquillage
  • grandes chaînes de magasins
  • plateaux de télévision
  • Milieu du spectacle (théâtre, cinéma).

Quel est le salaire d’une maquilleuse professionnelle ?

Le salaire moyen d’une maquilleuse professionnelle peut varier du tout au tout. Dans le milieu de la télévision, la maquilleuse peut gagner entre 150 et 180 euros brut par jour. Au théâtre ou au cinéma, celle-ci peut être payée entre 200 et 250 euros brut par jour. Bien sûr, ces salaires prennent en compte l’expérience, le type de maquillage, la formation et la notoriété.

©Kostyazar/iStock