in , ,

Pellicules : 12 gestes à éviter au quotidien et les astuces pour y remédier

Crédits : Pexels
Pellicules : 12 gestes à éviter au quotidien et les astuces pour y remédier
noté 5 - 3 votes

Les pellicules ne sont pas un fatalité, pour qui sait les soigner. Voici quelques gestes à proscrire et autres astuces pratiques pour vous débarrasser de ces particules blanchâtres qui vous complexent au quotidien.

L’hiver approche et votre peau, vos lèvres et vos cheveux commencent à sécher à vitesse grand V. Rien d’anormal là-dedans, puisque le froid a pour mauvaise réputation de fragiliser et de dessécher tout ce qui lui passe sous le nez ! Vous qui n’avez jamais eu de pellicules auparavant, vous voilà effrayée devant la masse de petites paillettes blanchâtres qui se déversent sur les épaulettes de votre nouvelle veste. Nous avons les solutions !

Pourquoi j’ai des pellicules ?

Les pellicules, ou peaux mortes, sont la conséquence d’un cuir chevelu trop sec mais aussi parfois trop gras. Car il existe deux types de pellicules : les pellicules sèches, qui tombent des cheveux tels des flocons, et les pellicules grasses, qui restent collées au cuir chevelu. Jusque là, rien de compliqué. Ensuite, sachez que la prolifération de ces particules sont dûes au renouvellement cellulaire. En gros, quand la peau se renouvelle plus vite, elle produit des pellicules. Voici quelques gestes à éviter et autres astuces associées.

pellicules
Crédits : Pexels

1/ Manger déséquilibré

Une alimentation industrielle trop riche en sucres ou en sel ne permettra pas à vos cheveux de souffler. Réduisez votre consommation de sucreries, chips, viennoiseries, charcuteries et autres cochonneries.

2/ Boire du café

Le café a pour réputation d’assécher le cuir chevelu. Limitez drastiquement votre consommation ou passez au thé et autres infusions hydratantes.

3/ Se sécher les cheveux avec un séchoir trop chaud

Le sèche cheveux, comme la plupart des accessoires capillaires électriques, agresse la fibre et excite les glandes productrices de sébum. Résultat : cheveux gras et pellicules par centaines. Évitez de traumatiser votre cuir sensible à la chaleur du séchoir et préférez garder une serviette en coton fin le temps que votre crinière sèche. Bonus : des ondulations sexy !

4/ Passer la main dans ses cheveux ou les gratter

Triturer ses cheveux, une excitation supplémentaire qui aura pour effet d’empirer la situation plutôt que de l’arranger. Prenez sur vous.

5/ Manger de la viande rouge

Les aliments acides comme la viande rouge (mais aussi le café, le sucre ou les laitages) ne sont pas indiqués pour limiter les pellicules. Comme leur nature l’indique, ils ont pour effet d’acidifier la peau. Et les cheveux par la même occasion.

6/ Boire du lait ou abuser du fromage

Les laitages et autres produits dérivés sont aussi acides que la viande rouge. Pour le bien de nos cheveux, on évite le lait, le fromage ou les yaourts entiers et on remplace par du végétal.

pellicules
Crédits : Pexels

7/ Utiliser des produits capillaires inadaptés ou qui contiennent de l’alcool et des silicones

Les shampoings, après-shampoings et autres produits capillaires contenant de l’alcool ou des ingrédients peu naturels n’aideront pas à gérer votre problème pelliculaire ! Préférez les formules maison ou les produits bio et naturels. Et scrutez bien les étiquettes : fuyez les silicones, parabènes et l’alcool.

8/ Démêler ses cheveux avec une brosse plutôt qu’avec un peigne

La brosse en plastique aux poils synthétiques n’est pas la meilleure option pour traiter vos pellicules. Préférez-lui largement le peigne en bois.

9/ Laver ses cheveux à l’eau trop chaude

Au même titre que le sèche-cheveux, une eau trop chaude pour laver ses cheveux peut exciter les glandes sébacées et produire davantage de pellicules pour se protéger. Préférez l’eau tiède voire froide si vous osez.

pellicules
Crédits : Pixabay

10/ Trop s’exposer au soleil ou au vent

Le soleil, comme vous le savez sûrement, est un facteur asséchant pour les cheveux. Tout comme le vent. Ces deux éléments ont pour effet d’exciter les glandes sébacées et contribuer à la formation de pellicules. Ce qui ne veut pas dire pour autant que vous devez rester terrée toute l’année…

11/ Ne pas dormir suffisamment ou se laisser ronger par le stress et l’anxiété

La pollution extérieure mais aussi intérieure (stress et anxiété sont des formes de pollution inhérentes au corps !) a pour effet de stresser votre cuir chevelu autant que vous. Essayez de dormir suffisamment chaque nuit en vous couchant plus tôt ; la fatigue est un des facteurs de production anormale de pellicules.

12/ Porter des chapeaux, casquettes ou bonnets trop souvent

Les couvre-chefs asphyxient la fibre et le cuir chevelu en ne les laissant pas respirer correctement. Évitez de sortir couverte tous les jours de la semaine.

pellicules
Crédits : Pexels

Les astuces pour guérir des pellicules

1/ Un cataplasme aux épinards

Faites bouillir des épinards et appliquez-les en cataplasme sur vos cheveux pendant une dizaine de minutes. Attention à ce qu’ils aient un peu refroidi auparavant pour ne pas exciter votre cuir chevelu avec la chaleur.

2/ Des feuilles de pissenlit

Mixez des feuilles de pissenlit à la centrifugeuse et appliquez le jus sur vos cheveux. Laissez poser une dizaine de minutes et rincez à l’eau claire et tiède.

3/ Du jus de citron

Pressez un ou deux citrons pour en extraire le jus et massez votre cuir chevelu délicatement avec le liquide. Laissez poser et rincez à l’eau tiède.

4/ Des huiles essentielles bénéfiques mélangées à votre shampoing

Les huiles essentielles sont bonnes à tout faire ! Certaines n’ont pas leurs pareilles pour traiter les pellicules de manière naturelle. C’est le cas de l’HE de bergamote, de thym, de romarin, de lavande ou encore d’orange douce. L’huile essentielle de sauge, de tea-tree, de petit grain bigaradier ou de palmarosa ont aussi des vertus bénéfiques contre les pellicules. Ajoutez quelques gouttes de l’une d’entre elles dans votre shampoing ou après shampoing (entre 10 et 20).

pellicules
Capture vidéo : LittleLeyWorld/YouTube

5/ Essayez d’espacer vos shampoings

Mine de rien, le shampoing n’est pas anodin pour son cuir chevelu, agressé par les ingrédients peu naturels des shampoings et après-shampoings, tout comme l’eau souvent calcaire qui sort de nos pommeaux. Espacez vos lavages pour lui faire le plus grand bien.

6/ Cessez d’utiliser de la laque et autres produits coiffants asphyxiants

Laissez respirer votre fibre, celle-ci a plus que jamais besoin de se sevrer du chimique et des produits qui l’asphyxie !

7/ Brossez vos cheveux délicatement

Pour ne pas agresser davantage votre cuir chevelu stressé, procédez à un brossage minutieux et (très) délicat.

8/ Un massage au miel avant votre shampoing

Diluez une cuillère à café de miel dans une tasse d’eau chaude. Versez sur votre cuir chevelu et massez. Attention, l’eau ne doit pas être bouillante. Procédez ensuite à votre shampoing (naturel).

9/ Essayez-vous au “no poo”

Le no poo, une méthode en vogue qui consiste à ne plus se laver les cheveux qu’avec deux ingrédients naturels (du bicarbonate de soude et du vinaigre) voire plus du tout. Pour retrouver une chevelure libre de tout produit nocif et en pleine santé ! Voir notre article sur le sujet : “No poo, recette et astuces : arrêtez de vous laver les cheveux pour le meilleur”.

pellicules
Crédits : Pexels/Montage : 100%Féminin

10/ Un masque avant shampoing au vinaigre de cidre

Une heure avant de procéder à votre shampoing habituel, massez votre cuir chevelu avec du vinaigre de cidre ou de pomme (pur). Laissez agir une trentaine de minutes puis rincez. Et si vous avez peur de l’odeur, rassurez-vous, elle va vite s’estomper.

11/ Un gommage doux au sel fin

Mélangez dans un demi-verre rempli d’eau une poignée de sel fin. Frictionnez votre cuir chevelu avec le mélange. Ce rituel permettra d’activer votre circulation et de vous débarrasser des pellicules facilement.

12/ Ajoutez du bicarbonate de soude à votre shampoing

Ajoutez à votre shampoing naturel une cuillère à café de bicarbonate de soude. Massez précautionneusement votre cuir chevelu et rincez à l’eau tiède.

13/ Un yaourt nature et de l’huile essentielle de citron

Versez un yaourt nature non sucré dans un bol et ajoutez 8 gouttes d’huile essentielle de citron. Appliquez le soin sur votre cuir chevelu et massez bien (10 minutes environ). Rincez ou shampouinez.

14/ Une infusion au thym

Concoctez-vous une infusion aux feuilles de thym ou de tilleul. Laissez refroidir la tisane et appliquez sur cheveux propres en procédant à la manière d’une eau de rinçage.

pellicules
Crédits : Pexels

Si rien n’y fait, ne vous avouez pas vaincue, vous pouvez consulter un dermatologue en dernier recours, qui saura analyser l’état de votre peau et de votre cuir chevelu.

Articles liés :

Cheveux qui grattent : les réponses à vos questions et les astuces pour y remédier

Quel est le secret des cheveux épais ? 7 astuces pour un volume qui dure

Cheveux blancs : un soin naturel pour les faire disparaître quand on ne les assume pas