,

4 cartes du monde revisitées en fonction du droit des femmes de chaque pays

Montage : 100%Féminin/Crédits : Pixabay
4 cartes du monde revisitées en fonction du droit des femmes de chaque pays
4 (80%) 3 votes

Une carte internationale du droit des femmes

Si certains pays sont de véritables pionniers en matière de droit des femmes, d’autres ont encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous sommes pourtant à l’aube du troisième millénaire… Le quotidien Le Monde, en association avec le Huffington Post, a récemment publié dans l’un de ses articles des cartes interactives du globe montrant les fortes disparités en termes de droit des femmes entre les différents pays.

1/ Le droit à l’avortement

L’avortement est autorisé dans la plupart des pays d’Europe sauf en Pologne, en Irlande et en Finlande où il est accepté sous conditions uniquement. Pour ce qui est du reste du monde, il est interdit en Amérique du Sud (à l’exception de l’Uruguay), en Amérique Centrale, au Moyen-Orient et dans presque tous les pays d’Afrique. L’Asie du Sud-Est y est également opposée, mais l’Inde, la Chine, la Turquie et la Russie l’autorisent.

Capture : Etude Le Monde/The Huffington Post

2/ L’accès au divorce

Les Philippines sont complètement réfractaires au divorce, quand d’autres pays l’autorisent seulement sous certaines conditions (moins avantageuses pour les femmes que pour les hommes) : la Mauritanie, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la Syrie, l’Arabie Saoudite, le Yémen, l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan ou les Émirats Arabes Unis.

Capture : Etude Le Monde/The Huffington Post

3/ L’obligation d’avoir un tuteur pour exister

Aussi impensable que cela puisse paraître, il existe encore aujourd’hui des pays qui imposent aux femmes de prendre un tuteur de sexe masculin pour exister juridiquement et décider de leurs actions : Bolivie, Mali, Mauritanie, Tchad, Égypte, Bangladesh, Indonésie et la plupart des pays du Moyen-Orient relèguent les femmes à de simples enfants ! En Bolivie par exemple, les femmes ont besoin d’une autorisation de leur tuteur pour aller travailler. En Arabie Saoudite, elles ne peuvent pas aller se soigner sans l’autorisation de leur tuteur (qui peut être leur mari, leur frère ou leur père).

Capture : Etude Le Monde/The Huffington Post

4/ L’égalité salariale

L’égalité des salaires, même en Europe, semble relever de l’utopie selon l’enquête annuelle du Forum économique mondial, la valeur 1, représentant la parité totale, n’apparaissant jamais sur la carte… Les pays les plus avancés en la matière sont l’Islande (0,87), la Finlande (0,85) et la Norvège (0,84).

Capture : Etude Le Monde/The Huffington Post/Forum Economique Mondial

Pour des informations plus détaillées, retrouvez les cartes interactives ici.

Source