in ,

Qu’est-ce qu’une femme fontaine et pourquoi se manifeste ce phénomène ?

Crédits : Pexels.com
Qu’est-ce qu’une femme fontaine et pourquoi se manifeste ce phénomène ?
noté 3.4 - 14 votes

Certains avancent qu’être une femme fontaine désignerait simplement le fait d’avoir une éjaculation lors d’un rapport, d’où l’image (certes exagérée) ! Mais s’agit-il vraiment d’une éjaculation à proprement parler ? Comment celle-ci est-elle déclenchée ? Toutes les femmes peuvent-elles expérimenter le phénomène ? Le Docteur Pierre Desvaux nous en apprend un peu plus sur le sujet.

Une femme fontaine, qu’est-ce que c’est ?

La femme fontaine est l’appellation populaire d’une femme qui « éjacule » au moment ou à l’approche de l’orgasme, libérant un liquide, faible chez la majorité des femmes, mais beaucoup plus abondante chez elles, d’où l’expression.

Une éjaculation féminine qui n’est pas donnée à tout le monde

D’après une étude menée par le sexologue Pierre Desvaux, les femmes fontaines concernerait entre 10 et 40 % de la population. Le phénomène pourrait être unique, occasionnel ou régulier, représentant une véritable éjaculation féminine, mais qui passe inaperçue, car elle est mélangée aux sécrétions vaginales et peu conséquente. Qu’il y ait orgasme ou non, ce liquide émane des glandes de Skene et des glandes para-urétrales.

Crédits : AdamKontor/PixabayCrédits

Une femme fontaine peut produire beaucoup de liquide

Dans le phénomène de la femme fontaine, il y a émission d’un « liquide fontaine » parfois abondant. Celui-ci pourrait en effet aller jusqu’à atteindre les 300 ml. Cela dit, il s’agirait d’urine en provenance de la vessie, via l’urètre.

Comment le phénomène se produit-t-il ?

Pendant le rapport sexuel, les reins continuent à produire de l’urine, stockée dans la vessie. Chez les femmes sondées, la vessie était vide au début de l’excitation, se remplissait pendant et se vidait après l’émission du liquide fontaine. Cette urine est souvent incolore et inodore car fraîchement produite. Généralement, pour parvenir à l’émission d’un tel liquide, la femme doit se sentir dans un climat de complicité et de total abandon. Notons qu’il ne s’agit absolument pas d’un problème d’incontinence.

Crédits : AntonioGuillem/iStock

Le lâcher-prise, la clé d’une éjaculation réussie

Mais pour provoquer l’émission de ce liquide, il faut stimuler une région vaginale située au niveau du point G. Les femmes fontaines ne demanderaient pas spécifiquement de stimulation vaginale car ce qui compte, c’est le lâcher-prise. Toutefois, l’éjaculation féminine et l’émission du liquide fontaine sont deux phénomènes différents qui ne mènent pas forcément à l’orgasme, même s’ils peuvent être très agréables.

Articles liés :

L’éjaculation féminine, un phénomène tabou qui mène pourtant à une jouissance plus intense

Combien de fois par mois un homme doit-il éjaculer pour rester en forme ?

6 astuces pour faire durer le plaisir sexuel

Source