in

Comment se protégeait-on avant l’arrivée du tampon ? 10 pratiques étonnantes utilisées par les femmes pour gérer leurs règles

Montage : 100%Féminin ; Crédits : Pixabay
Comment se protégeait-on avant l’arrivée du tampon ? 10 pratiques étonnantes utilisées par les femmes pour gérer leurs règles
noté 3.7 - 16 votes

Des techniques ancestrales pour se protéger des flux menstruels

Les tampons et autres protections hygiéniques ne sont pas si vieilles que ça. Les premiers tampax seraient nés en 1929, et resteront peu abordables pendant de nombreuses années. Comment faisaient-donc nos ancêtres pour se protéger de leurs menstruations ? Voici quelques techniques insolites qui ont dû leur demander un minimum d’imagination…

1/ Des chiffons

Jusqu’au 20ème siècle, de nombreuses femmes comptaient sur de simples chiffons, ou d’épaisses guenilles, pour absorber leurs règles. Et une fois le cycle terminé, elles passaient au lavoir pour nettoyer tout ça, en attendant la prochaine fois. Une absorption optimale pour un confort minimal…

Crédits : CongerDesign/Pixabay

2/ Des papyrus roulés

Du temps des Pharaons, les Égyptiennes auraient utilisé des papyrus humidifiés puis roulés pour former un tampon. Le papyrus étant une plante poussant naturellement en Egypte, il était utilisé pour de nombreuses utilisations.

Crédits : ArtsyBee/Pixabay

3/ De l’herbe

Les Africaines et Australiennes auraient longtemps utilisé de l’herbe, tout simplement, pour se prémunir contre leurs cycles menstruels : elle pouvait être utilisée comme serviette hygiénique sous forme de bandage, ou comme tampon en enroulant des mottes.

Crédits : Myriams-Fotos/Pixabay

4/ De la laine

Dans la Grèce Antique, de la laine de mouton aurait été utilisée par les femmes comme tampon de fortune, l’insérant comme tel à l’intérieur de leur vagin.

Crédits : FraukeFeind/Pixabay

5/ De l’écorce de cèdre

Les Indiennes d’Amérique auraient longtemps utilisé des écorces de cèdre en guise de serviettes hygiéniques pour se protéger du flux de leurs règles. Un matériau qui, aussi dur apparaît-il, servait aussi comme couches pour enfants.

Crédits : Pexels/Pixabay