in

Agressions sexuelles : elle se dénude dans la rue et recueille des témoignages choc sur le harcèlement

Capture YouTube : "Expérience sociale: Harcèlement de rue", Marine LB
Agressions sexuelles : elle se dénude dans la rue et recueille des témoignages choc sur le harcèlement
noté 5 - 3 vote[s]

Les viols et agressions sexuelles font tragiquement partie de notre quotidien. Pourtant, ces graves harcèlements sont encore aujourd’hui tabous, voire mal compris par une grande partie de la population, qui cède aux préjugés sexistes et à la responsabilité vestimentaire des victimes…

Pas un jour ne passe sans qu’une plainte pour viol ne soit déclarée. Ce serait exactement plus de trente dénonciations pour agressions sexuelles enregistrées chaque jour dans les postes de police français. Sans compter les aveux non déclarés, qui doivent certainement représenter une partie non négligeable. Selon un sondage national, pour 27 % des enquêtés, l’auteur d’une agression est moins responsable si la victime arborait une tenue sexy. Un comble…

Pour 27 % des Français, l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime porte une tenue sexy.

Pour se battre contre les stéréotypes, un groupe de filles décide de sortir dans la rue en (plus ou moins) petite tenue

Un groupe de filles concernées a décidé de prendre le taureau par les cornes et s’afficher en plus ou moins petite tenue dans les rues de Dijon. Armées de panneaux incitant les passants à voter (apposer un post-it sur sa peau) pour la plus provocante d’entre elles, les militantes ont reçu un accueil plutôt mitigé. Les réactions des passants se veulent pour la plupart indignées par la provocation de la demoiselle en jupe et en brassière, celle-ci récoltant le plus de post-its sur son corps exhibé. Heureusement, une autre partie des citadins nous réchauffe le cœur avec des discours contraires, mais malheureusement pas majoritaires. À l’aube du troisième millénaire, des témoignages de ce genre semblent complètement hors du temps… Nous avons retranscrit ci-dessous ceux qu’elles ont recueillis.

agressions sexuelles
Capture YouTube : “Expérience sociale: Harcèlement de rue”, Marine LB

Un florilège de témoignages, parfois plus choquants encore que les tenues arborées par les demoiselles…

On ne mérite pas d’être agressée, mais malheureusement, on se fait agresser.

Habillée comme ça aussi, elle cherche.

Quelle que soit la tenue qu’elle porte, ce n’est pas normal de se faire agresser.

Elle provoque, elle cherche. Faut pas trop abuser. Si elle s’habille comme la deuxième ça va mieux, mais là…

Ça ne mérite pas le viol, mais ça peut attirer une agressivité.

Je ne trouve personne de provocant donc je ne poserai pas de post-it.

C’est sûr que ça choque vu comme ça, mais en soirée, ça passe.

Personne n’est provocant. On doit le respect à tout le monde.

C’est pas de sa faute, mais d’un côté, elle provoque.

Un homme a des pulsions qu’on n’a pas, c’est tout. Il faut se mettre ça dans la tête.

agressions sexuelles
Capture YouTube : “Expérience sociale: Harcèlement de rue”, Marine LB

Je ne voudrais pas que ma fille s’habille comme les deux filles du milieu.

Même moi qui suis une femme, je la regarde car je la trouve belle.

Elle s’est crue à la plage… En bord de mer, ça ne choquerait pas, mais là…

La jupe non, mais c’est le haut qui est provoquant.

J’ai pris un post-it, mais je ne vais le coller sur aucune de vos camarades parce que je trouve qu’aucune n’est provocante.

C’est jouer avec le feu en connaissant les risques.

Je n’oserais pas m’habiller comme les deux filles du milieu dans la rue, justement pour ne pas provoquer.

On a juste le droit de s’habiller comme on veut.

Dans le cliché, monter ses formes c’est provocant.

agressions sexuelles
Capture YouTube : “Expérience sociale: Harcèlement de rue”, Marine LB

Retrouvez cette action coup de poing contre le tabou des agressions sexuelles en vidéo :

Les agressions sexuelles ne sont jamais provoquées par la victime, que ce soit bien clair !

Articles liés :

10 inventions plus ou moins discutables pour lutter contre le viol

“Si elle ne s’est pas débattue, ce n’est pas un viol” : halte aux mythes sur les violences faites aux femmes

“Cher papa, ils vont me traiter de sal*pe” une vidéo poignante sur les violences sexistes