in ,

Lubrifiants : 6 produits naturels ou pas, à ne surtout pas utiliser sous la couette

Capture vidéo : Cara St-Germain/YouTube

Les lubrifiants rendent-ils vraiment la vie sexuelle plus douce ? Certains produits, aussi naturels soient-ils, ne seraient pas conseillés. Voici la liste noire des ingrédients à ne jamais utiliser lors de vos parties de jambes en l’air.

Un lubrifiant est un produit utilisé pour réduire les frottements. Que vous parliez de sexe ou de mécanique, la définition reste la même ! Sous la couette, le précieux liquide permet aux muqueuses de glisser pour éviter les sécheresses vaginales. Et quand on a n’en a pas sous la main, on peut être tentée d’utiliser une alternative. Mais attention, tous les liquides ne font pas effet. Voici 6 lubrifiants à bannir et leurs alternatives.

1/ La vaseline

La vaseline a toujours fait partie de la catégorie des lubrifiants selon vous ? Étrange en effet de la bannir d’une telle utilisation. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que la vaseline est gorgée de pétrole. Chassez-la de votre chambre à coucher ou vous risquez les infections voire les maladies vaginales.

lubrifiants
Capture vidéo : Cotons et Chocolat/YouTube

2/ La salive

On parie que votre partenaire a déjà tenté la salive, pour lubrifier vos parties intimes asséchées. Pratique, car illimitée et à portée de main. Et naturelle, qui plus est, pour des relations sexuelles zéro déchet ! Le hic, c’est que la salive a pour effet d’augmenter le phénomène de sécheresse, non de le réduire. Un peu comme lorsque vous passez votre langue sur vos lèvres gercées. Et pour couronner le tout, elle pourrait favoriser la transmission de MST. À zapper.

lubrifiants
Crédits : Pexels

3/ L’huile minérale

Les huiles minérales style huiles pour bébé ne font pas de bons lubrifiants, bien au contraire. Celles-ci sont susceptibles de provoquer des mycoses et sont totalement incompatibles avec le préservatif.

lubrifiants
Capture vidéo : 5-Minute Crafts/YouTube

4/ La crème

Rares sont les crèmes qui peuvent se vanter d’être 100 % naturelles. Même certaines issues de l’agriculture biologique (en théorie, c’est mieux). Les allergènes qu’elles contiennent, appliqués sur votre muqueuse, risquent de provoquer des irritations, voire des allergies.

lubrifiants
Crédits : Pixabay

5/ Les lubrifiants qui contiennent du parabène

Vous le saviez déjà, les parabènes (methylparaben et propylparaben) ne sont pas bons pour la santé. Ces perturbateurs endocriniens sont absorbés par la peau et favorisent les cancers, particulièrement du sein. Imaginez ces vilaines substances investir votre vagin…

lubrifiants
Capture vidéo : Cara St-Germain/YouTube

6/ Les produits à base de menthe

Les produits lubrifiants élaborés à base de menthe synthétique, souvent mentionnés huile naturelle de menthe poivrée sont fortement déconseillés. Ils s’avèrent irritants pour les muqueuses et assèchent les organes génitaux.

menthe poivrée
Crédits : Pixabay

Que peut-on utiliser, quand on n’a pas de lubrifiant sous la main ?

Certaines alternatives naturelles peuvent fonctionner à merveille, voire mieux qu’un lubrifiant classique. L’huile de coco par exemple, est un excellent compromis. Naturelle et parfumée, elle sera votre meilleure alliée sensuelle ! Attention, elle n’est toutefois pas compatible avec l’utilisation d’un préservatif. Vous pouvez aussi utiliser du gel d’aloe vera ou de l’huile de graines de lin.

Source

Articles liés :

Plus de papier toilette ? 7 façons de le remplacer

5 choses à ne jamais faire sous la douche quand on a la peau sèche

11 choses à ne jamais faire pendant ses règles