in

Peut-on voyager quand on est enceinte ? 4 astuces pour que tout se passe bien

Crédits : Pxhere
Peut-on voyager quand on est enceinte ? 4 astuces pour que tout se passe bien
noté 5 - 3 votes

Être enceinte ne signifie pas attendre patiemment l’arrivée de Bébé en se tournant les pouces. Même si certaines grossesses peuvent être difficiles, empêchant tout déplacement, la majorité d’entre elles se passent bien et permettent de profiter pleinement de sa vie de future maman. Quoi de mieux d’ailleurs que de voyager pour garder de bons souvenirs de sa grossesse ? Voici quelques astuces à prendre pour des vacances sereines.

1/ Faites un check-up avant votre départ

Pour ne prendre aucun risque, et éviter tout stress inutile, l’idéal est de faire un petit check-up médical au préalable : examen obstétrical, vérification de la tension, de l’état du col et du rythme du cœur du bébé. Vous vous sentirez plus légère et prête à profiter pleinement de vacances bien méritées !

2/ Choisissez votre mode de transport avec soin

Si votre grossesse se passe sans difficulté, et que vous n’avez aucune contre-indication, aucun moyen de transport ne vous est proscrit. Veillez simplement à être la plus à l’aise possible, surtout si la durée du voyage est conséquente.

  • En train : Si vous voyagez en train, essayez de vous lever régulièrement et de marcher un peu dans les allées.
  • En voiture : La conduite ne doit pas être trop brusque et votre position doit être parfaitement confortable. N’hésitez pas à baisser votre siège pour soulager votre dos. Pensez également à faire des pauses pour vous dégourdir les jambes.
  • En avion : En règle générale, les compagnies aériennes n’acceptent plus les femmes enceintes au-delà de 32-34 semaines de grossesse. Si cependant vous avez l’autorisation de prendre l’avion, vous devez penser à vous lever régulièrement pour faire quelques pas et bien vous hydrater. Il est conseillé de porter des bas de contention pour éviter les troubles veineux.
  • En bateau : Aucune précaution n’est à prendre, si ce n’est encore une fois de marcher régulièrement, et peut-être d’éviter lors des premiers mois si les nausées sont trop intenses, au risque de les empirer.
Crédits : Pixabay

3/ Choisissez une destination adéquate

Avant de partir, et quelle que soit votre destination, il est indispensable de prévenir son médecin afin de savoir s’il n’y a pas de contre-indication liée à un virus potentiellement présent sur le lieu de vos vacances. Les pays dans lesquels sévit le virus Zika sont contre-indiqués. Les zones de paludisme sont autorisées, mais il est nécessaire de prendre quelques précautions : s’équiper de produits répulsifs, dormir sous une moustiquaire, ne pas sortir après le coucher de soleil. En France, toutes les destinations sont autorisées, à condition qu’il y ait une maternité ou un hôpital à une distance raisonnable.

Crédits : Pixabay

4/ Adaptez vos activités

Une fois arrivée à bon port, il est important de conserver ses habitudes acquises depuis le début de grossesse, comme l’alimentation ou la crème solaire (afin d’éviter le fameux « masque de grossesse »). Partez avec votre dossier médical, qui doit contenir les prises de sang et les examens, ainsi que les coordonnés de votre maternité en cas de problème. En ce qui concerne les activités, agissez de la même façon que depuis le début de votre grossesse : écoutez-vous. La plongée sous-marine est strictement interdite aux femmes enceintes, et ce dès le début de la grossesse. Mais bien d’autres activités sont à votre portée, à partir du moment où il n’y a pas de risque de chute.

Bon voyage !

Crédits : Pixabay
Avec Supersparents.fr

Articles liés : 

6 astuces insolites pour accoucher plus vite

12 dessins minimalistes qui montrent le changement avant/après avoir eu un enfant

Top 10 des plus belles femmes enceintes