in

Grains de beauté : quand commencer à s’inquiéter ?

Crédits : Damiangretka/iStock

En matière de grains de beauté, il y a une règle facile à se rappeler : celle du ABCDE. A pour asymétrie, B pour bordure, C pour couleur, D pour dimension, E pour évolution. Des critères de choix pour les évaluer et ne pas se tromper !

Vous avez déjà été plus ou moins inquiétée par l’un de vos grains de beauté ? On peut aisément s’identifier. Mais après avoir débarqué chez votre dermato un peu paniquée, il s’est avéré que cet amas de peau était complètement inoffensif. Quand on sait que seulement un cas de grain de beauté sur 100 000 peut se muer en mélanome, il n’y a pas de quoi s’affoler. Mais mieux vaut anticiper, vous n’avez rien perdre à les faire ausculter !

Comment se forment les grains de beauté ?

Le grain de beauté, ou naevus mélanocytaire dans le jargon scientifique, est un amas de cellules dans la peau. Celui-ci se matérialise par une petite tache circulaire ou ovale, brune ou rosée. Les grains de beauté apparaissent pendant les trente premières années de la vie et peuvent évoluer en forme, en couleur et en texture. Dans un cas pour 100 000 environ, un grain peut se transformer en mélanome.

Capture YouTube : “Louise Bourgoin – Fast & Curious”, Konbini

Une règle simple pour surveiller ses grains de beauté

La règle de l’abécédaire est infaillible ! ABCDE, c’est un nom de code pour évaluer facilement vos grains de beauté et décider s’il y a danger. A pour asymétrie : le grain est irrégulier. B pour bordure : le grain a une bordure irrégulière. C pour couleur : la couleur du grain est anormale ou change. D pour dimension : le grain excède les 6 millimètres. Et enfin, E pour évolution : le plus important des critères.

Où regarder ?

Les grains de beauté ne sont pas tous évidents à repérer. Pour réaliser votre auto-examen, retirez vos vêtements et examinez attentivement les zones suivantes.

Le visage et les oreilles, le crâne, les mains et les ongles, les bras et les aisselles, le ventre, le cou et la poitrine. N’en oubliez pas le dessous de vos seins. Ensuite, examinez avec un miroir votre nuque, vos épaules, votre dos, vos fesses, l’avant et l’arrière de vos cuisses. Sans oublier vos jambes, vos pieds et la zone génitale.

grains de beauté sur le visage
Crédits photo : Pixabay.com

Reconnaître les grains de beauté à risque

La relative majorité (70 à 80 %) des carcinomes basocellulaires, ces sortes de grains qui peuvent mener au cancer, se situent sur le cou et le visage. Le plus souvent, ils se traduisent par des petites lésions en relief parcourues de vaisseaux, parfois sous la forme d’une plaque rose, blanche, jaunâtre ou rouge. Il peut aussi s’agir d’une lésion présentant une croûte.

Un autre type de grain de beauté à risque est le mélanome de la peau, qui se manifeste par une lésion pigmentée récente. Dans le plus rare des cas, elle correspond à un grain de beauté existant qui a évolué. Ses particularités ? Il est de grande taille et de forme asymétrique, peut être surélevé ou irrégulier, et de couleur marron, noir, rouge ou bleu. Toutes les zones du corps peuvent être concernées, même si les jambes seraient les plus touchées chez les femmes.

stars aux grains de beauté sur le visage
Crédits photo : Wikipedia/Wikimedia

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre dermatologue !

Articles liés :

Mal aux pieds, au dos ou aux genoux ? 6 types de chaussures à éviter pour épargner sa santé

Acné : 5 aliments qui donnent des boutons plus que de raison

Ne pas porter de soutien-gorge, bon ou mauvais pour la poitrine ?